×

5 conseils pour faire un bon café

Posté sur31/08/2022

Devenu incontournable, le café est la deuxième boisson la plus consommée des français derrière l’eau. Il existe donc autant de façons de le consommer que d’idées reçues, pour autant certaines astuces ne sont pas à négliger pour déguster cette boisson d’exception.


Choisir un café torréfié artisanalement

Essentielle dans l’élaboration du café, la torréfaction est une étape clé qui va développer ses saveurs. Si la méthode industrielle est plus rapide, la méthode artisanale est à privilégier pour un café de qualité.

La différence principale entre une torréfaction industrielle et artisanale est la température et le temps de cuisson. En effet, la torréfaction industrielle consiste à cuire le café à une température très élevée pouvant atteindre 800 degrés pendant environ 5 minutes. Or, au-dessus de 250 degrés, une grande partie des arômes du café disparaît. La torréfaction artisanale consiste quant à elle à dorer les grains de café pendant environ 20 minutes de 150 à 230 degrés. C’est finalement une préparation sur mesure puisqu’elle est réalisée par le torréfacteur qui va adapter la torréfaction à chaque profil de café. Choisir un café torréfié artisanalement vous permettra donc de retrouver dans votre tasse un café aux arômes développés et délicat et d’éviter les notes “cramées”.

Consommer son café au plus près de sa date de torréfaction

Plus le café est consommé rapidement après sa torréfaction, plus il conserve ses arômes et ses vertus. En effet, le café a beau être un produit frais, il n’est pas périssable : il n’y aura aucun risque à consommer un café après une certaine date si ce n’est le risque de ne pas profiter considérablement des saveurs. C’est pour cela qu’il n’existe pas de Date Limite de Consommation (DLC) pour le café mais seulement une Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO). Il est donc préférable d’observer premièrement les paquets sur lesquels sont affichés la date de torréfaction.


Privilégier les paquets de café souples avec une valve fraîcheur

Dès lors que la torréfaction est terminée démarre une course contre la montre pour éviter l’oxydation du café et conserver l'entièreté de sa richesse aromatique. Très fragile, le café torréfié doit rapidement être emballé à dans un paquet muni d’une valve de fraîcheur. Visible à l'œil nu, elle est généralement composée d’un anneau et d’un ou plusieurs trous. Elle permet au café de poursuivre son dégazage naturellement sans faire rentrer de l’air à l’intérieur du paquet pour conserver les arômes présents.

Le léger gonflement d'un paquet muni d'une valve confirme sa fraîcheur et l'efficacité du procédé.


Bien conserver son café

Les saveurs et les nuances d’un café reposent en grande partie sur les huiles essentielles contenues dans les grains. La bonne conservation des huiles permettra donc aux qualités organoleptiques du café de s’exprimer de la meilleure des façons. Il faut donc éviter que votre café soit en contact avec l’oxygène, les températures extrêmes, l’humidité et la lumière. Une fois ouvert, l’idéal est de conserver le contenu dans une boîte ou sachet hermétique à l’intérieur d’un placard à température ambiante.

Attention, la conservation au réfrigérateur ou congélateur est parfois conseillée, c’est une erreur ! En effet, le réfrigérateur comme le congélateur offrent un froid humide qui charge le café en humidité qui, à chaque sortie, s'évapore emportant avec elle les huiles et crée un effet de condensation. De plus, le café peut absorber les arômes des plats présents à proximité.


Connaître quel type de café l’on préfère

Cela peut paraître basique pour certains et certaines, mais la première chose à faire pour déguster un bon café… est tout simplement de choisir un café qui nous convient, car oui il existe différents types de cafés.

Les deux principales caractéristiques à observer sont la variété du café ainsi que sa torréfaction. Si vous souhaitez un café parfumé, rond et aromatique avec une légère acidité, optez pour un arabica. Au contraire, si vous recherchez un café plus puissant et rustique, avec une légère saveur terreuse et astringente, c’est un robusta qu’il vous faut !

L’intensité de torréfaction peut, elle aussi, donner des saveurs différentes au café. La torréfaction blonde offre une tasse légère et aromatique sans amertume tandis qu’une torréfaction plus poussée, dite « corsée » ou « à l’italienne » développe quant à elle une tasse puissante et longue en bouche.

Enfin, tout comme le vin, le café développe ses arômes en fonction de son terroir. De quoi partir à la découverte des multiples origines du café pour trouver celle qui vous conviendra le mieux !

Prolongez le voyage
Vous aimerez aussi

13,80 € 13.80 €/Kg
Contenance
  • 250g
  • 1kg
+
Notre café grain pur arabica bio "Doux"est torréfié en France de manière artisanale. Grâce à une torréfaction légère dite blonde, les grains conservent une couleur claire et des arômes subtils. Cette torréfaction...
13,40 € 13.40 €/Kg
Contenance
  • 250g
  • 1kg
  • 3kg
+
Notre café grain pur arabica bio "Medium" est torréfié en France de manière artisanale. Il est issu d'une torréfaction moyenne dite « robe de moine » ou « torréfaction à la française » qui amplifie la saveur de...
13,80 € 13.80 €/Kg
Contenance
  • 250g
  • 1kg
  • 3kg
+
Notre café grain pur arabica bio "Puissant" est torréfié en France de manière artisanale. Il est obtenu grâce à une torréfaction brune dite « à l’italienne » qui consiste à griller davantage le café pour développer...
Fermer
Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.